Accueil > Les origines commençant par T > L'origine de tombac (ou demi-or)

L'origine de Tombac (ou demi-or)


On doit cette composition, plus malléable que le pinchbeck anglais, aux recherches de Jean-Henri Pott, chimiste allemand, né à Halberstadt en 1692, et mort à Berlin en 1777.


Le tombac en Orient

Dans l'Orient, le tombac est un métal composé d'or, d'argent et de cuivre. Cet alliage, dont le cuivre est la base, a une couleur jaune tirant sur l'or ; on en fait des boucles, des boutons, et d'autres objets d'ornement. En France on donne le nom de tombac à un alliage de cuivre et de zinc, qui s'obtient par la fusion directe et simultanée de ces deux métaux. Il est cassant, d'une très belle couleur, et susceptible de prendre un beau poli. On a donne également à cet alliage les noms de similor, de métal de prince, et d'or de Manheim.

Autres origines :