Accueil > Les origines commençant par T > L'origine de transfigurateur (ou kaléidoscope)

L'origine de Transfigurateur (ou kaléidoscope)



Une sorte de lunette

Le transfigurateur est une espèce de lunette, armée, à l'extrémité qui touche l'œil, d'un verre lenticulaire, et à l'extrémité opposée d'un verre dépoli. On introduit, dans l'espace ménagé entre ce dernier verre et un troisième verre placé à un pouce environ du précédent, des objets d'un petit volume, comme morceaux d'étoffes de différentes couleurs, coquillages, pierres fausses, pétales de fleurs, etc. : ces objets, en se mêlant, se combinent à l'œil de mille manières piquantes, toujours régulières, et jamais semblables ; effet produit par la réunion de trois verres en forme de triangles, et régnant dans toute la longueur du tube. Ces verres sont revêtus à leur face extérieure d'un morceau d'étoffe ou de papier de couleur foncée, de manière à produire intérieurement l'effet d'une glace ; c'est en venant se réfléchir dans cette triple surface que les objets, réunis à l'extrémité du tube, présentent, à l'aide du mouvement de rotation imprimé à l'instrument, les combinaisons agréables et variées qui ont fait un moment la vogue du transfigurateur.


Une invention anglaise

Ce jouet est une prétendue invention anglaise, dont M. Robertson a fait depuis longtemps l'application dans son cabinet, et dont M. Chevalier, ingénieur, a retrouvé la description dans un livre imprimé au XVIIIe siècle.

Autres origines :