Accueil > Les origines commençant par T > L'origine de transfusion du sang

L'origine de Transfusion du sang



Les premières transfusions de sang d'un animal

On est redevable de la transfusion du sang d'un animal dans un autre à André Libavius, médecin de Halle en Saxe, qui publia cette découverte en 1615 ; le docteur Christophe Wren, professeur d'astronomie à Oxford, communiqua ensuite cette pratique au célèbre Bayle, en 1659. Après avoir fait cette expérience sur des animaux, on la tenta sur des hommes. Nous lisons dans les Amusements philologiques : Les docteurs Denys et Riga guérirent à Paris un homme enseveli dans une léthargie incurable, en remplissant de sang d'agneau ses veines d'où l'on avait tiré son sang ; ils guérirent aussi un fou, en faisant couler dans ses veines du sang de veau. Quelques inconvénients firent abandonner cette méthode.


Les premières transfusions de sang d'un humain

Durosoy, condamné au dernier supplice, en 1792, demanda que son trépas fût utile au genre humain, et qu'on fît sur lui l'expérience de la transfusion de son sang dans les veines d'un vieillard. Sa demande fut rejetée. Cependant des essais du même genre ont été renouvelés, et l'ont été avec succès.

Autres origines :