Accueil > Les origines commençant par T > L'origine de tremblement de terre

L'origine de Tremblement de terre



Les séismes en Europe

Phénomène assez fréquent en Europe, et dont les effets, lorsqu'ils se développent avec énergie, répandent l'effroi parmi tous les êtres. Quelquefois il se manifeste soudain, et occasionne de grandes catastrophes : par exemple, en 1755, la ville de Lisbonne fut tout-à-coup surprise et en grande partie bouleversée ; mais le plus souvent ce phénomène est précédé par des bruits sourds et des mugissements souterrains plus ou moins forts, sans direction déterminée. C'est ainsi qu'en 1746 les habitants de Lima furent avertis assez à temps du tremblement de terre qui allait renverser leur ville, pour échapper aux désastres.


L'interprétation des séismes par les philosophes antiques

Les phénomènes de cette nature ont peut-être précédé l'époque de l'apparition de l'homme sur la terre ; mais leur élude approfondie ne remonte qu'aux temps modernes. Les anciens philosophes, qui interprétaient la nature au lieu de l'étudier, et qui se livraient ainsi à de faux systèmes, étaient partagés sur la cause des tremblements de terre. Démocrite, entre autres, les attribuait aux efforts que les eaux pluviales en surabondance dans les vastes réservoirs qu'il supposait dans l'intérieur de la terre, faisaient pour s'échapper. Aristote prétendait, au contraire, que ces mêmes eaux, converties en un volume d'air par l'effet de la chaleur intérieure du globe ou du soleil, ne trouvant pas d'issue, ébranlaient et soulevaient les couches supérieures de la terre.


Les interprétations plus récentes

Les géologues du XIXe siècle, suivant une méthode d'investigation plus conforme à la saine physique, pensaient, comme Buffon, que ces grandes crises de la nature étaient dues à des fluides élastiques qui, après avoir été retenus et comprimés dans l'intérieur du globe, parvenaient à s'échapper par les ouvertures qu'ils s'étaient faites. Les éruptions volcaniques étant ordinairement accompagnées de tremblements de terre ; et ayant vu de nouveaux volcans prendre naissance au milieu des secousses des contrées environnantes : il était vraisemblable que des feux souterrains étaient la cause de ces deux terribles effets.
Si l'action de certains tremblements de terre ne s'étend quelquefois qu'à de très petites distances, d'autres fois aussi elle embrasse une étendue de pays immense. Le 8 septembre 1601, il y eut un tremblement de terre considérable dans presque toute l'Europe et l'Asie.

Autres origines :