Accueil > Les origines commençant par T > L'origine de trigonométrie

L'origine de Trigonométrie


Science qui a pour objet la résolution des triangles rectilignes et sphériques, c'est-à-dire la détermination de quelques angles et côtés de ces figures au moyen d'autres parties données.


La trigonométrie connue depuis l'antiquité

La trigonométrie rectiligne paraît n'avoir pas été ignorée des Égyptiens, et il est certain qu'elle a été connue des Grecs : son antiquité est due à la simplicité des principes sur lesquels elle est fondée. La résolution plus difficile des triangles formés par des arcs de grand cercle est du ressort de la trigonométrie sphérique. Hipparque, au rapport de Théon, s'en occupa avec succès ; mais le traité en douze livres que ce grand astronome avait composé sur les cordes des arcs de cercle n'est point parvenu jusqu'à nous.
Plus tard Ménélaüs, qui vivait vers l'an 55 de l'ère chrétienne, laissa un savant ouvrage sur la manière de résoudre la plupart des cas de la trigonométrie sphérique que l'on considérait dans l'ancienne astronomie. Cette branche importante des mathématiques ne pouvait manquer de s'étendre et de se perfectionner par les applications de l'analyse algébrique dont la découverte remonte à des temps plus rapprochés de nous, et par la substitution des sinus aux cordes ; aussi Euler, Lagrange, Legendre, Delambre, Gauss, etc., ont-ils enrichi la science d'un grand nombre de formules et méthodes trigonométriques très utiles en astronomie pratique et en géodésie.

Autres origines :