Accueil > Les origines commençant par V > L'origine de vandales

L'origine de Vandales


Nation barbare faisant partie de celle des Goths, et qui, comme cette dernière, était venue de Scandinavie. Le nom de Vandales vient, dit-on, du mot gothique vandelen, qui signifie encore aujourd'hui, en allemand, errer, parce que ce peuple changea très souvent de demeure.


Les diverses invasions des Vandales

Au sortir du Nord, les Vandales s'établirent dans un pays connus aujourd'hui sous le nom d'Allemagne. Sous l'empire d'Auguste, une partie de ces barbares vinrent s'établir sur les bords du Rhin ; chassés par Tibère, ils allèrent s'établir vers l'orient, entre le Bosphore cimmérien et le Tanaïs, d'où ils chassèrent les Sclaves, dont ils prirent le pays et le nom ; une partie se dirigèrent vers les bords du Danube, et occupèrent les pays connus aujourd'hui sous le nom de Transylvanie, de Roumanie. Ils se rendirent maîtres de la Pannonie, d'où ils furent chassés par l'empereur Marc-Aurèle, en 170.
Ils firent, en 271, de nouvelles irruptions sur les terres de l'empire romain, et furent défaits par Aurélien, par Probus. L'an 409, les Vandales, accompagnés des Suèves et des Alains, se rendirent maîtres d'une partie de l'Espagne, qu'ils partagèrent avec ces barbares ; de là, sous la conduite de leur roi Genscric, ils passèrent en Afrique en 428. Après plusieurs victoires remportées sur les Romains, ils les forcèrent à leur céder la plus grande partie des provinces que l'empire possédait dans cette partie du monde. En 455, Genseric vint en Italie, où il prit et pilla la ville de Rome ; il infesta les côtes de Sicile et de Grèce, et continua à harasser les Romains jusqu'à ce qu'il forçât l'empereur Zénon à lui céder tous ses droits sur l'Afrique, qui resta aux Vandales jusqu'au règne de Justinien. Bélisaire, général de ce prince, ayant détruit ces barbares dans une grande bataille en Afrique, l'an 534 de J.-C., les provinces dont ils s'étaient emparés furent de nouveau réunies à l'empire.

Autres origines :