L'origine de Ventouse

Nom d'un vaisseau qu'on applique sur quelque partie du corps, après l'avoir échauffée, pour attirer les humeurs du dedans au dehors.


Connue en médecine depuis la nuit des temps

Les ventouses ont été employées de tout temps en médecine dans un grand nombre de maladies. Rien ne prouve mieux l'ancienneté et l'efficacité de ce remède qu'un passage d'Hérodote, rapporté par Oribase dans ses collections médicales. Au magnifique éloge qu'il fait des propriétés des ventouses, on peut ajouter qu'Hippocrate et les autres anciens en parlent, d'après leur expérience, comme du remède le plus propre à détourner le sang d'une partie sur une autre, et en général à produire des révulsions et des évacuations très utiles.


Une sorte de soupirail

On donne aussi le nom de ventouse à un soupirail pratiqué sous la tablette ou aux deux angles de l'âtre d'une cheminée pour chasser la fumée ; ce soupirail est de l'invention de M. Perrault.

Utilisation des cookies

1001origines et ses partenaires souhaitent utiliser des cookies pour pésenter des publicités, y compris des publicités basées sur les centres d'intérêts.

Vous pourrez à tout moment modifier votre choix en cliquant sur Gestion des cookies en bas de chaque page.



 

Sans publicité, 1001origines ne peut pas exister.Sans revenus publicitaires, 1001origines ne peuvent pas exister. Vous avez choisi de refuser les cookies, notamment ceux nécessaires à la personnalisation des publicités.

L'accès au contenu du site est donc limité. Merci de votre compréhension.