L'origine de Vis

Vis, du latin gyrus (tour, rond). On appelle de ce nom l'une des six machines simples employées en mécanique.


La vis d'Archimède

La vis qui porte le nom d'Archimède est une machine propre à élever les eaux ; elle fut inventée par ce grand géomètre de l'antiquité. Le procédé qu'il a employé est fort simple : il consiste en un tube ou canal creux qui tourne autour d'un cylindre de la même manière que le cordon spiral dans la vis ordinaire ; un orifice du canal est plongé dans l'eau, et le cylindre est incliné de 45 degrés. Lorsque par le moyen d'une manivelle on donne un mouvement de rotation à la vis, l'eau s'élève dans le tube spiral et se décharge par l'orifice supérieur.


La vis sans fin

On appelle aussi vis sans fin une vis dont l'action est continue du même sens ; elle diffère en cela de la vis ordinaire, qui cesse de tourner lorsqu'elle est entrée dans l'écrou de toute sa longueur.

Utilisation des cookies

1001origines et ses partenaires souhaitent utiliser des cookies pour pésenter des publicités, y compris des publicités basées sur les centres d'intérêts.

Vous pourrez à tout moment modifier votre choix en cliquant sur Gestion des cookies en bas de chaque page.



 

Sans publicité, 1001origines ne peut pas exister.Sans revenus publicitaires, 1001origines ne peuvent pas exister. Vous avez choisi de refuser les cookies, notamment ceux nécessaires à la personnalisation des publicités.

L'accès au contenu du site est donc limité. Merci de votre compréhension.