Accueil > Les origines commençant par V > L'origine de voie lactée

L'origine de Voie lactée



Avant l'usage du télescope

Cette zone lumineuse et blanchâtre qu'on voit au firmament parmi les étoiles fixes, a dû fixer de bonne heure l'attention des anciens, et leur faire avancer beaucoup de conjectures sur ce qui pouvait l'occasionner. Les astronomes grecs l'ont appelée galaxie, qui signifie chemin couleur de lait. Les pythagoriciens prétendaient que le soleil avait suivi une fois ce sentier, et y avait laissé cette trace de blancheur que nous y observons ; les péripatéticiens ont dit, après Aristote, que la voie lactée était formée par une exhalaison suspendue en l'air.


A partir de l'utilisation d'un télescope

Sans le secours du télescope, Démocrite avait dit, avant Galilée, que la voie lactée était la clarté d'un grand nombre d'étoiles rapprochées qui se prêtaient réciproquement leur lumière.
Mais il était réservé au télescope d'Herschell d'en donner la certitude. Quelques places de cette zone sont tellement peuplées que, dans le seul champ du télescope, on comptait depuis soixante étoiles jusqu'à cent dix, et que, dans une zone de quinze degrés de longueur sur deux de largeur, Herschell a vu passer, dans une heure, cinquante mille étoiles assez distinctes pour être comptées.

Autres origines :