Accueil > Les origines commençant par G > L'origine de galère

L'origine de Galère



Les premières galères

C'est ainsi qu'on nomme un vaisseau à rames de vingt-cinq ou trente bancs de chaque côté, et de quatre, cinq ou six rameurs à chaque banc. Quelques uns font venir ce mot du latin galea (casque), à cause de la figure d'un casque que les Romains mettaient sur la proue de leurs galères.
Le navire Argo, l'amiral de la flotte des Argonautes, était une galère ; ce fut la première qui sortit des ports de la Grèce. Scaliger dit que la première galère à trois étages, qu'il appelle triremis, fut construite à Corinthe.
Marseille suivant de Ruffi, a eu des galères dès le règne de Charles IV, dit le Bel. Jacques Cœur, argentier de Charles VII, en avait quatre.


Le général des galères

Le général des galères était, en France, un des grands-officiers de la couronné. Le premier général des galères que nous connaissions, fut Prégent de Bidouse, gentilhomme gascon ; il mourut en 1528, des blessures reçues dans un combat contre une galiote turque, qu'il prit et amena à Nice.
Ce ne fut qu'en 1748 que Louis XV réunit le corps des galères à celui de la marine.


Le perfectionnement de la galère

M. Macary a imaginé, au XVIIIe siècle, une galère de vingt-quatre rames, que quatre hommes pourraient faire mouvoir avec plus de force et de facilité que ne pourraient faire, avec une autre galère, les forces réunies d'un bien plus grand nombre de rameurs.

Autres origines :