Accueil > Les origines commençant par R > L'origine de robe

L'origine de Robe



La robe de Rabelais

Le chancelier Duprat ayant fait abolir, par arrêt du parlement, les privilèges de la faculté de médecine de Montpellier, Rabelais se rendit à Paris, et parvint à faire révoquer cet arrêt. Ce fut en considération de ce service que l'on conserva à Montpellier la robe que revêtait Rabelais, en qualité de médecin. Cette robe resta en très grande considération ; c'était elle que revêtaient les médecins, quand ils étaient reçus docteurs de la faculté de Montpellier : cela s'appelait prendre la robe, comme on disait recevoir le bonnet, quand on était reçu docteur en théologie.
Cette robe dura jusqu'au commencement du XVIIe siècle. Elle était si courte alors qu'elle n'allait plus que jusqu'à la ceinture, parce que chacun de ceux qui la revêtaient en emportaient un lambeau par curiosité. C'est pourquoi François Ranchin, étant chancelier de l'Université, en fit faire à ses dépens une toute pareille, en laissant les lettres initiales qui étaient brodées sur la première robe, qui signifiaient Franciscus Rabelœsus Chinonensis (François Rabelais né à Chinon), et pouvaient aussi signifier Franciscus Ranchinus cancellarius (François Ranchin chancelier).

Autres origines :