Accueil > Les origines commençant par T > L'origine de triangle

L'origine de Triangle


Cette figure géométrique a servi depuis longtemps désigne, de marque ou de symbole à bien des choses différentes.


Le triangle et la divinité

Plutarque nous apprend que le philosophe Xénocrates comparait la Divinité à un triangle équilatéral, les génies au triangle isocèle, et les hommes au triangle scalène.
Les chrétiens à leur tour employèrent le triangle pour représenter la Sainte-Trinité ; ils se servirent d'abord du simple triangle ; mais dans la suite ils ajoutèrent au triangle quelques lignes qui formaient une croix ; c'est ainsi que l'on trouve des triangles diversement combinés sur les médailles des papes publiées par Bonnani. Dans les premiers temps qui suivirent la découverte de l'imprimerie, rien n'était plus commun que de graver ces sortes de figures au frontispice des livres ; ensuite elles devinrent de simples marques de correcteur d'imprimerie, ou des symboles distinctifs dans le commerce. Enfin elles ont passé aux emballeurs, qui marquaient ainsi, avec leur pinceau, toutes les balles de marchandises qui étaient envoyées dans les départements, ou qui devaient passer à l'étranger.


Un instrument de musique

Instrument de fer qui a trois angles ou trois côtés. Celui qui en joue le soutient par un anneau stable posé à sa partie la plus élevée, et bat les trois côtés avec une petite baguette de fer. Dans le côté d'en bas, qui est horizontal, on met quelquefois des anneaux de fer roulants qui augmentent le son par leur frémissement. On se sert de cet instrument sur les théâtres, pour marquer les airs et la danse des montagnards d'Europe, parce qu'en effet ces montagnards, principalement ceux de Savoie, en font un fréquent usage. On s'en sert sur la scène pour les airs des nations sauvages. On l'a aussi admis dans la musique militaire. On voit, par quelques monuments, que les anciens en connaissaient l'usage.

En complément :

Autres origines :