Accueil > Les origines commençant par D > L'origine de damas

L'origine de Damas



Une étoffe de soie

Cette étoffe de soie, connue en France dès le XIIIe siècle, tire son nom de la ville de Damas en Syrie, où elle a été fabriquée originairement. On a ensuite imité cette sorte d'étoffe à Venise, à Gênes, à Lyon, etc.


Les sabres de Damas

On appelle encore damas des lames d'acier dont on forme des instruments tranchants. On fabriquait en Syrie des sabres dont le tranchant était tellement dur que l'on coupait, avec des clous en fer de la grosseur du doigt sans ébrécher la lame. Ce fut longtemps un secret ; on sait maintenant qu'en disposant convenablement des lames d'acier et de fer, en les forgeant et tordant à plusieurs reprises, on obtient des instruments sillonnés de plusieurs nuances, et dont la dureté surpasse celle que chaque métal employé aurait eu séparément. En France, la supercherie s'est glissée quelquefois chez les fabricants, qui, au moyen des acides, imitent l'acier de Damas ; mais leurs instruments n'ont pas la qualité des premiers.

Autres origines :