Accueil > Les origines commençant par G > L'origine de guérison

L'origine de Guérison



La guérison des maladies et les saints

Il n'y a pas encore beaucoup d'années que l'ignorance superstitieuse de nos pères accordait à plusieurs saints le pouvoir de guérir certaines maladies, lorsqu'ils trouvaient quelque rapprochement entre les noms des saints et ceux de ces maladies. C'est ainsi qu'on s'est adressé à saint Mathurin pour guérir les fous, qu'on appelait mats, et qu'on appelle encore matti en italien ; à saint Acaire, qu'on appelle en latin Acarius, pour guérir les personnes aigres et acariâtres ; à saint Eutrope, que le peuple appelle Itrope, pour les hydropiques ; à saint Avertin, pour les vertigineux, qu'on nommait autrefois avertineux ; etc.
Par la même conformité de nom, on a eu recours pour les choses égarées, qu'on nomme épaves, à saint Antoine de Padoue, parce qu'en ancien langage italien on appelait Pava la ville de Padoue, dans laquelle repose et est très révéré le corps de saint Antoine, dit de Padoue ou de Pade, quoiqu'il fût né à Lisbonne en Portugal.

Autres origines :