Accueil > Les origines commençant par H > L'origine de harangue

L'origine de Harangue



Un usage antique

L'usage des harangues militaires est de la plus haute antiquité ; et par les allocutions représentées sur les médailles, on voit qu'il a subsisté longtemps parmi les Romains.
Il y en a aussi des exemples chez les modernes. Henri IV dit à ses troupes avant la bataille d'Ivri : « Vous êtes Français, voilà l'ennemi ; je suis votre roi : ralliez-vous à mon panache blanc, vous le verrez toujours au chemin de l'honneur et de la gloire. » Il nous serait facile de citer des exemples plus récents qui pourraient, pour la force et la concision, être placés à côté de ce que Tacite, Salluste et Tite-Live nous offrent de plus éloquent.


Les harangues des femmes

Saint-Foix, dans ses Essais historiques sur Paris, nous apprend qu'autrefois, à l'entrée de nos rois dans une ville, c'était ordinairement une jeune fille qui les haranguait en leur présentant les clefs. Elle marchait devant les maire et échevins, vêtue de blanc, la chevelure flottante, et couronnée de fleurs.

Autres origines :