Accueil > Les origines commençant par R > L'origine de rabbin

L'origine de Rabbin


Rabbin, de l'hébreu rabbi ou rabboni, qui dans cette langue signifie maître ou docteur. Les rabbins sont les docteurs des juifs.


Le rôle du rabbin

Leur principale fonction est de prêcher dans la synagogue, d'y faire les prières publiques, d'y interpréter la loi : ils ont le pouvoir de lier et de délier, c'est-à-dire de déclarer ce qui est permis ou défendu. Lorsque la synagogue est pauvre et petite, il n'y a qu'un seul rabbin, qui remplit en même temps les fonctions de juge et de docteur ; mais quand les juifs sont nombreux et puissants dans un lieu, ils y établissent trois pasteurs et une maison de jugement où se décident toutes les affaires civiles ; et alors l'instruction seule est réservée au rabbin, à moins qu'on ne juge à propos de le faire entrer dans le conseil pour avoir son avis ; auquel cas il y prend la première place.


La création de nouveaux rabbins

Les rabbins ont aussi l'autorité de créer de nouveaux rabbins : ils enseignent qu'anciennement tout docteur avait droit de donner ce titre à son disciple ; mais, depuis le temps d'Hillel, ils se dépouillèrent de ce pouvoir en sa considération, et se restreignirent à demander pour cela la permission du chef de la captivité, du moins en Orient. A présent ils se contentent, dans l'assemblée de quelques docteurs, d'installer le nouveau rabbin ; quelquefois on ne fait que lui imposer les mains par un seul rabbin, lorsqu'on n'a pas la faculté d'en assembler plusieurs.
En Allemagne, on les crée par une simple parole, et souvent, en les créant, on borne leur pouvoir à certaines fonctions et non à d'autres : par exemple, à enseigner la loi, mais non à juger ; et encore ne peuvent-ils exercer les fonctions auxquelles on les destine qu'en l'absence de leurs maîtres.

Autres origines :