Accueil > Les origines commençant par R > L'origine de rabdomancie

L'origine de Rabdomancie


Rabdomancie, tiré de deux mots grecs qui signifient baguette et divination, c'est-à-dire la divination par le moyen de verges ou bâtons. Elle fut en vogue chez les Hébreux, chez les Perses, chez les Scythes, et chez les Tartares, qui en sont descendus.


La pratique de la rabdomancie chez les différents peuples

Elle se pratiquait de diverses manières chez ces différents peuples. Elle a été également connue en Occident.
Voici comment Tacite s'exprime sur l'espèce de rabdomancie des Germains : « Ils sont, dit-il, fort adonnés aux augures et aux sorts, et n'y observent pas grande cérémonie. Ils coupent une branche de quelque arbre fruitier en plusieurs morceaux, et les marquent de certains caractères, puis les jettent à l'aventure sur un drap blanc ; alors le prêtre ou le père de famille lève chaque brin trois fois, après avoir prié les dieux, et les interprète selon les marques qu'il y a faites. » Ammian Marcellin représente ainsi la rabdomancie des Alains: « Ils devinent, dit-il, l'avenir d'une manière merveilleuse. Les femmes coupent des baguettes bien droites, ce qu'elles font avec des enchantements secrets, et à certains jours marqués exactement. Ils connaissent par ces baguettes ce qui doit arriver. »
On peut rapporter à la rabdomancie la fameuse flèche d'Abaris, sur laquelle les anciens ont débité tant de fables, et la baguette divinatoire qui a fait tant de bruit sur la fin du XVIIe siècle.

Autres origines :