Accueil > Les origines commençant par E > L'origine de écharpe

L'origine de Écharpe



Un usage très ancien

L'usage des écharpes est fort ancien ; toutes les femmes en portaient autrefois ; les écharpes passèrent ensuite aux gens de guerre, qui les portaient tantôt en guise de ceinture, tantôt à la manière des baudriers. C'était dans l'ancien temps une chose assez ordinaire que les différents partis se distinguassent par la différence des écharpes.

Plusieurs ne sont trouvés qui, d'écharpes changeants,
A différents dangers ont souvent fait la figue :
Le sage dit : selon les temps,
Vive le roi ! vive la ligue !

(La Fotaine)

A la mort de Henri III, assassiné par Jacques Clément, le duc de Mayenne, sa cour, et plusieurs autres personnes, prirent l'écharpe verte en signe de réjouissance, et quittèrent la noire qu'ils avaient portée depuis la mort des Guises.
Dans la guerre civile des ducs d'Orléans et de Bourgogne, les gens du comte d'Armagnac, qui tenaient pour le duc d'Orléans, portaient une écharpe de linge pour enseigne.
Les Espagnols portaient l'écharpe rouge, les Français l'écharpe blanche, les Anglais et les Piémontais l'écharpe bleue, et les Hollandais l'écharpe orangée. Les gens d'un certain âge se rappellent d'avoir encore vu Bellecourt jouer le Glorieux avec l'écharpe telle qu'on la portait à la cour de Louis XIV.


La fin des écharpes

La mode des écharpes est passée en France depuis le XVIIe siècle ; cependant on donne, depuis la révolution, ce nom aux ceintures que portent les généraux et les magistrats.

Autres origines :