Accueil > Les origines commençant par E > L'origine de échappement

L'origine de Échappement


Partie essentielle d'une montre, d'une horloge ou d'une pendule, qui sert à en régler le mouvement.


Les différentes sortes d'échappement

L'auteur du plus ancien échappement n'est pas connu. L'échappement appelé à rocher, inventé à Londres, en 1680, a été attribué par M. Smith, horloger de cette ville, à M. Clément, et a été revendiqué par M. Hook. On commença à s'en servir en France en 1695. Julien Leroy proposa, en 1720, un échappement ou les défauts de l'échappement à rochet étaient écartés, et dont il devait l'idée à M. Saurin. Enfin Graham imagina un nouvel échappement à ancre, qui consiste en une espèce de demi-cercle armé de palettes, sur lequel s'échappe la roue de rencontre.
M. Caron le fils imagina, en 1753, un nouvel échappement, qui remédie aux principaux inconvénients de ceux qui avaient été connus jusqu'alors.

Autres origines :