Accueil > Les origines commençant par S > L'origine de safran

L'origine de Safran



L'odeur du safran apprécié dès l'antiquité

Beckmann ne doute point que le crocus des anciens ne soit la plante connue maintenant sous le nom de safran ; mais il s'étonne de la réputation qu'elle avait acquise comme parfum. Il en conclut que le goût des anciens pour les odeurs fortes n'était pas meilleur que celui qui régnait dans leur cuisine, et que ces parfums exquis, que la jeune beauté dont parle Catulle avait reçus de Vénus et des Amours, auraient mal figuré dans une de nos boutiques modernes. Les passages que cite l'auteur se rapportent tous à des essences liquides, et non à l'odeur d'une fleur quelconque ; et les modernes ont retrouvé le secret d'extraire du safran une liqueur dont l'odeur est très agréable et la saveur fortement aromatique.


L'introduction du safran en France

Quelques personnes veulent que nous soyons redevables aux Maures du safran, que d'autres disent avoir été apporté par un pèlerin venu du Levant. La France qui, au XVIe siècle, en consommait plus qu'aujourd'hui, parce qu'alors on en mêlait dans la plupart des aliments, en produisait aussi beaucoup. Avant l'année 1520 on en cultivait peu ; mais l'empressement des acheteurs éveilla l'intérêt, et bientôt cette plante couvrit les campagnes de l'Angoumois.

Autres origines :