Accueil > Les origines commençant par V > L'origine de val-de-grâce

L'origine de Val-de-grâce


L'église de ce monument fut rendue au culte, au XIXe siècle, par les soins du ministre de la guerre. Le reste du bâtiment sert d'hôpital militaire.


Le monastère du Val-de-Grâce

La reine-mère, Anne d'Autriche, ayant différé jusqu'en 1645 de s'acquitter du vœu qu'elle avait fait d'élever à Dieu un temple superbe, s'il lui donnait un dauphin, entreprit de bâtir le monastère du Val-de-Grâce avec une magnificence toute royale. Louis XIV, encore enfant, posa la première pierre de l'église, et l'archevêque de Paris y officia en présence de la reine et de la cour. Les troubles du royaume obligèrent d'en interrompre la construction ; mais, lorsqu'ils furent apaisés, la reine fit travailler au cloître, et voulut que le duc d'Anjou, son second fils, depuis duc d'Orléans, en posât la première pierre, eu 1655. On acheva, du vivant de cette princesse, les édifices de ce superbe monastère.

Autres origines :