Accueil > Les origines commençant par F > L'origine de faïence

L'origine de Faïence



Une origine italienne ou égyptienne

Tout le monde sait que c'est de la terre commune, émaillée de blanc, et quelquefois peinte de plusieurs couleurs. On prétend que les premiers qui s'en servirent sont les habitants de l'île de Majorque. Les Italiens ont tiré de là leur première fayence ; aussi l'appellent-ils encore majorica ou mayolica.
Il y a cependant lieu de croire que cette composition était connue des Égyptiens. L'émail qui couvrait leur poterie était vert ou bleu. Nous ferons connaître au mot verre, le degré de perfection que les anciens avaient donné aux émaux.


L'art de la faïence en Italie

L'époque de la belle porcelaine peinte en Italie date depuis 1530 jusqu'à 1560. Sous le gouvernement de Guidobal II, duc d'Urbiuo, on peignait la faïence d'après les dessins ou gravures de Raphaël, et c'est la raison pour laquelle on trouve de ce temps des vases dont les peintures sont recherchées. De tous les peintres qui se sont livrés à ce genre de travail, Orazio Fontano d'Urbino est le plus renomme.


La faïence en France

Chez nous le mot faïence vient, selon les uns, de Faënza, en Italie, où l'on a commencé à fabriquer de la faïence en 1299 ; et selon d'autres, de Fayence, petite ville ou bourg de Provence, le premier endroit en France où l'on en ait fabriqué.
Soit que la première faïence en France ait été fabriquée en Provence, soit qu'elle ait été faite à Nevers, toujours, est-il vrai de dire que plusieurs de nos villes ont porté ce travail à un haut point de perfection. Les belles figures de Henri II et de Henri III, qui sont appliquées au tombeau de Diane de Poitiers ont été faites à Ecouen. Les manufactures de faïence de Rouen et de Sèvres, près de Paris, étaient renommées dans toute l'Europe.

Autres origines :