Accueil > Les origines commençant par G > L'origine de gibier

L'origine de Gibier



La conservation du gibier

On est quelquefois curieux de conserver longtemps certains gibiers. Suivant l'épreuve qu'en a faite un gentilhomme du Poitou, le vrai secret est de vider les animaux et d'enlever aux oiseaux même le gésier ; car les parties internes sont les premières qui se corrompent. On les remplit de blé ou d'avoine ; on les laisse dans leurs plumes ou dans leur poil ; on les met ensuite au milieu d'un tas de blé ou d'avoine : étant ainsi garanti du contact de l'air et de l'approche des mouches, le gibier se conserve très bien.
La personne qui, la première, a fait cette expérience, dit avoir conservé, par ce moyen, du gibier pendant un carême entier ; au bout de ce temps, il était aussi frais et aussi bon que s'il eût été fraîchement tué.

Autres origines :