Accueil > Les origines commençant par P > L'origine de petit-maître

L'origine de Petit-Maître



Une expression apparue au XVIe siècle

Ce nom, dit Voltaire, fut donné pour la première fois, en France, aux jeunes seigneurs de la cour du prince de Condé, parce qu'ils étaient attachés à un héros qui, devenu riche et puissant, et comblé de la gloire que ses succès lui avaient acquise, paraissait le maître de tous les autres.
On appelle aujourd'hui petits-maîtres les jeunes gens qui ont un air avantageux, un ton tranchant, des manières libres ; et les femmes tachées des mêmes défauts se nomment petites-maîtresses.
« S'il fallait vous donner l'origine des petits-maîtres, vous me croiriez quand je vous dirais : Condé, le vainqueur de Rocroi, était un grand maître ; et ces jeunes gens de cour qui s'attachèrent à lui, singes infidèles du grand homme, furent appelés petits-maîtres. » (Le Souper sentimental, conte par M. de Mayer)

Autres origines :