Accueil > Les origines commençant par S > L'origine de saie

L'origine de Saie



Un vêtement porté par les Gaulois et les Celto-Scythes

Les Celto-Scythes et les Gaulois avaient coutume de porter par-dessus leur tunique, qui leur descendait jusqu'à la ceinture, une peau d'animal sauvage ou domestique, ou une pièce d'étoffe grossière et carrée, qu'ils endossaient comme une dalmatique et qui en avait la forme. Cette espèce de manteau, qu'ils nommaient dans leur langue, sac'h, et les Latins sagum, leur couvrait les épaules, les bras et la poitrine.
Dans plusieurs contrées de l'ancienne Bretagne et dans l'Aragon, patrie des anciens Celtibères, le vêlement ordinaire des paysans est recouvert d'une saie ou sayon de laine grossière et très serrée, ou de peaux d'animaux domestiques cousues ensemble. Cette casaque imite parfaitement l'ancien sagum (saie) des Gaulois, dont Strabon, fait la description suivante : Les Gaulois portent des saies de couleur foncée et grossières, dont la laine se rapproche beaucoup des peaux de chèvres.

Autres origines :