Accueil > Les origines commençant par X > L'origine de xérophagie

L'origine de Xérophagie



Le jeûne des premiers chrétiens

On donnait ce nom, dans la primitive Eglise, à l'abstinence des chrétiens qui ne mangeaient pendant le carême que du pain et des fruits secs. Les esséens ou esséniens et les thérapeutes (ce dernier nom a été donné à une secte de Juifs qui se livraient à la contemplation et à la prière) observaient aussi des xérophagies en certains jours, n'ajoutant au pain et à l'eau que du sel et de l'hysope.
Les athlètes, chez les païens, pratiquaient quelquefois la xérophagie, mais uniquement par principe de santé, et pour entretenir leurs forces.

Autres origines :