Accueil > Les origines commençant par F > L'origine de flambeau

L'origine de Flambeau


Les flambeaux des anciens n'étaient pas de cire, comme les nôtres ; ils étaient de bois, séchés au feu ou autrement. On employait à cet usage le pin, le chêne, l'orme et le coudrier, mais le plus ordinairement le pin.


Les flambeaux des furies

On est surpris, dans certains opéras, de voir des furies lancer loin d'elles, avec leurs flambeaux, de longues traînées de feu, et menacer d'embraser, pour ainsi dire, l'objet de leurs poursuites. Chaque flambeau de fer-blanc contient une forte mèche trempée dans l'esprit-de-vin, et un petit tuyau à côté rempli de poix-résine, d'arcanson, ou plutôt de lycopodium (cette dernière substance ne donnant pas d'odeur). Comme ce tuyau est par l'extrémité percé d'une multitude de trous, en secouant le flambeau, la poudre s'enflamme et offre aux yeux du spectateur ces larmes de feu plus effrayantes que dangereuses. Cette inflammation subite ne dure qu'un moment, et n'est pas susceptible de s'attacher.

Autres origines :