Accueil > Les origines commençant par G > L'origine de givrée

L'origine de Givrée



Une invention du XVIIIe siècle

Au XVIIIe siècle, un Suisse, nommé Soleure, imagina un surtout de table très agréable. Il consistait en décorations d'hiver, représentant cette sorte de gelée blanche que nous nommons givre. Pour cela, il gommait ses arbres et y semait une poudre de verre blanc, pilé très menu, qui, en s'y attachant, imitait parfaitement le brouillard glacé. Pour ajouter à la vérité du tableau, il y plaçait une cabane de paysan givrée comme les arbres, une rivière glacée, sur laquelle étaient quelques figures de patineurs et divers objets de ce genre. L'illusion était parfaite ; on croyait voir l'hiver avec tous ses frimas. Ces sortes de décorations s'appelaient givrées. Elles eurent pendant quelque temps une assez grande vogue ; mais la crainte de cette poudre de verre qui, en volant, pouvait se répandre sur les aliments, y fit renoncer.
On a ensuite employé la même poudre pour glacer et brillanter des rubans ; mais le même danger a provoqué un règlement de la police qui en a interdit la vente.

Autres origines :