Accueil > Les origines commençant par L > L'origine de labyrinthe

L'origine de Labyrinthe


Grand édifice dont il est difficile de trouver l'issue. Les anciens font mention de quatre fameux labyrinthes, dont le premier, à tous égards, est le labyrinthe d'Egypte.


Le labyrinthe d'Egypte

Il était bâti un peu au-dessous du lac Mœris, auprès d'Arsinoé, autrement nommée la ville des Crocodiles. Ce labyrinthe, selon Pomponius Mêla, qui en fait une courte description, contenait trois mille appartements et douze palais dans une seule enceinte de murailles. Il n'offrait qu'une seule descente, au bout de laquelle on avait pratiqué intérieurement une infinité de routes par où l'on passait et repassait, en faisant mille détours qui jetaient dans l'incertitude, parce qu'on se retrouvait souvent au même endroit ; de sorte qu'après bien des fatigues, on revenait au même lieu d'où l'on était parti, sans savoir comment se tirer d'embarras. Hérodote, qui avait vu de ses yeux, ce célèbre labyrinthe lorsqu'il était entier et dans toute sa beauté, explique le fait, en remarquant que la moitié de ces appartements était sous terre, l'autre moitié au-dessus. Paul Lucas en a vu les restes au commencement du XVIIIe siècle. L'histoire ne dit point quel prince a fait bâtir le labyrinthe dont nous parlons, ni en quel temps il a été construit. Pomponius Mêla en attribue la gloire à Psamméticus et Pline à plusieurs rois.


Le labyrinthe de l'île de Crète

Le labyrinthe de l'île de Crète parut sous le règne de Minos. Pline dit que, quoique ce labyrinthe eût été construit par Dédale, sur le modèle de celui d'Egypte, il n'en imita pas la centième partie, et que cependant il contenait un si grand nombre de tours et de détours, qu'il n'était pas possible d'en trouver l'issue.


Le labyrinthe de l'île de Lemnos

Le labyrinthe de l'île de Lemnos, selon Pline, était semblable aux précédents pour l'embarras des routes. Ce labyrinthe était l'ouvrage des architectes Zmilus, Rhodus, et Théodore de Lemnos. On en voyait encore des vestiges, du temps de Pline.


Le labyrinthe d'Italie

Le labyrinthe d'Italie fut bâti au-dessous de la ville de Clusium, par Porsenna, roi d'Étrurie, qui voulut s'en faire un magnifique tombeau, et procurer à l'Italie la gloire d'avoir, en ce genre, surpassé la vanité des rois étrangers. Il ne restait déjà plus rien de ce monument, du temps de Pline.


Le labyrinthe dans le jardinage

Nous avons aujourd'hui, dans nos jardins ou parcs, des labyrinthes qu'on appelait autrefois dédales : ce sont des bois coupés de diverses allées, pratiquées avec un si grand art, qu'on peut s'y égarer facilement.

Autres origines :