Accueil > Les origines commençant par M > L'origine de maçonnerie

L'origine de Maçonnerie



Inventée par les Égyptiens

On regarde les Égyptiens comme les premiers peuples où la maçonnerie ait été en usage ; ce qui nous paraît d'autant plus vraisemblable, que quelques uns de leurs édifices sont en core sur pied, témoin ces pyramides d'Egypte, les murs de Babylone construits de briques et de bitume, le temple de Salomon, le phare de Ptolémée, les palais de Cléopâtre et de César, et d'autres monuments dont il est fait mention dans l'histoire.


La maçonnerie dans l'antiquité grecque et Romaine

Aux édifices des Égyptiens, des Assyriens et des Hébreux, succédèrent, dans ce genre, les ouvrages des Grecs, qui ne se contentèrent pas seulement de la pierre qu'ils avaient chez eux en abondance, mais qui firent usage des marbres des provinces d'Egypte, qu'ils employèrent avec profusion dans la construction de leurs bâtiments, bâtiments qui, par leur solidité, seraient encore sur pied sans l'irruption des barbares et les siècles d'ignorance qui sont survenus.
Ces peuples, par leurs découvertes, excitèrent les autres nations à les imiter. Ils firent naître aux Romains, possédés de l'ambition de devenir les maîtres du monde, l'envie de les surpasser par l'incroyable solidité qu'ils donnèrent à leurs édifices, en joignant aux découvertes des Égyptiens et des Grecs l'art de la main d'œuvre, et l'excellente qualité des matières que leurs climats leur procuraient ; en sorte que l'on voit aujourd'hui avec étonnement plusieurs vestiges intéressants de l'ancienne Rome.


La maçonnerie des Goths

A ces superbes monuments succédèrent les ouvrages des Goths, autres monuments dont la légèreté surprenante nous retrace moins les belles proportions de l'architecture qu'une élégance et une pratique inconnue jusqu'alors, et qui nous assurent, par leurs aspects, que leurs constructeurs s'étaient moins attachés à la solidité qu'au goût de l'architecture et à la convenance de leurs édifices.


La maçonnerie en France

Sous le règne de François Ier, on chercha la solidité de ces édifices dans ceux qu'il fit construire, et ce fut alors que l'architecture sortit du chaos où elle avait été plongée depuis plusieurs siècles. Mais ce fut principalement sous celui de Louis XIV que l'on joignit l'art de bâtir au bon goût de l'architecture, et que l'on rassembla la qualité des matières, la beauté des formes, la convenance des bâtiments, les découvertes sur l'art du trait, la beauté de l'appareil, et tous les arts libéraux et mécaniques.

Autres origines :