Accueil > Les origines commençant par C > L'origine de cirque

L'origine de Cirque


« Un cirque, chez les anciens, était, dit M. Furgault, un grand bâtiment de figure oblongue ou ovale, où l'on donnait des spectacles au peuple. C'est de cette figure terminée en demi-cercle, que les Latins l'ont appelé circus, cirque. »


Dans la Rome antique

Les cirques, à Rome, étaient de longues lices ou carrières entourées de superbes édifices à plusieurs ordres d'architecture, avec des sièges tout autour, pour voir les spectacles de la course des chars, des chevaux, des gens de pied ; les combats des animaux de toute espèce, et en général tous les exercices du corps.
Dans l'origine, ces courses se faisaient en plein champ. Tarquin-l'Ancien fut le premier qui fit enclore de charpente cet espace qu'on appela depuis le grand cirque. Tarquin-le-Superbe le fit construire en pierre ; et dans la suite on l'agrandit encore, et on le décora de façon qu'il devint le plus bel édifice de Rome. On prétend qu'il avait 2180 pieds de longueur sur 960 de largeur, et qu'il pouvait contenir 200 000 personnes. Les cirques se multiplièrent à Rome vers la fin de la république, et surtout sous les empereurs, en sorte qu'on y en comptait jusqu'à dix de différentes grandeurs.

Autres origines :