Accueil > Les origines commençant par M > L'origine de miniature

L'origine de Miniature



L'étymologie du mot Miniature

On a donné d'abord ce nom aux peintures qui accompagnaient les manuscrits, parce que dans l'origine c'étaient de simples traits marqués en marge ou aux initiales avec le minium. C'est peut-être d'après ces premières peintures, ou à cause de ces petites proportions de figures, que l'on a donné le nom de miniature et ensuite mignature, à un genre de peinture en petit, dans lequel on emploie des couleurs délayées à l'eau gommée, etc.


Une origine française

On a lieu de présumer que ce genre est d'origine française. On voit en effet que les Italiens n'avaient point de terme dans leur langue pour le désigner, ce qui prouve invinciblement qu'il ne leur appartenait pas. Le Dante, dans son poème de l'Enfer, adressant la parole à un miniaturiste italien, est obligé d'employer une périphrase pour indiquer sa profession, et de dire que son art est celui que les Parisiens nomment enluminure ; c'est le nom qu'on donnait alors en France à la miniature, et le Dante, qui avait vécu à Paris, ne pouvait manquer d'en être informé. Il est donc très vraisemblable, dit Millin, que les Italiens, qui ont appris des Grecs l'art de peindre à fresque et en mosaïque, ont reçu des Français celui de peindre en miniature. Aussi voit-on nos plus vieux manuscrits enrichis de miniatures qui, par l'éclat de leurs couleurs, effacent ce qui a été fait dans le même genre depuis le XVe siècle.

Autres origines :