Accueil > Les origines commençant par Q > L'origine de quarante heures

L'origine de Quarante heures



Les prières des quarante heures

Prières ainsi appelées parce que dans l'origine elles devaient durer quarante heures sans aucune interruption. Cette pieuse institution ne remonte pas plus haut que l'an 1556 ; ce fut cette année qu'elle eut lieu pour la première fois à Milan, pendant la guerre sanglante que se faisaient les Français et les Espagnols. Joseph de Ferne persuada au peuple de Milan de demeurer en prières pendant quarante heures, en mémoire du temps que le corps de Jésus Christ a demeuré dans le sépulcre.
Cette dévotion se répandit bientôt dans toutes les églises chrétiennes ; Pie IV permit, en 1560, à l'archiconfrérie de Rome de là célébrer, et accorda des indulgences à tous ceux qui y assisteraient. Saint Charles Borromée, neveu de ce pape et archevêque de Milan, obtint aussitôt le même privilège pour entretenir cette dévotion dans son diocèse. Les prières des quarante heures ne furent établies dans toutes les églises de Rome que sous le pontificat de Clément VIII, par une bulle du 21 novembre 1592. Deux ans après elles passèrent dans le comtat d'Avignon.


L'introduction des quarante heures en France

Elles ont commencé en France chez les carmes déchaussés. Urbain VIII qui, par une bulle du 10 mai 1624, avait accordé aux églises de ces pères de la congrégation d'Italie le privilège de célébrer les prières des quarante heures, ayant adressé cette même bulle à ceux qui venaient d'être établis à Paris, et qui étaient une branche de la congrégation, elles furent célébrées solennellement dans leur église. Depuis ce temps elles sont devenues communes.

Autres origines :