Accueil > Les origines commençant par R > L'origine de rhodium

L'origine de Rhodium



Un métal découvert au XIXe siècle

Métal trouvé, en 1803, par M. Wollaston, dans la mine de platine. Il est solide, blanc-gris et cassant. Il est infusible, et n'a d'action ni sur l'oxygène ni sur l'air, à quelque température que ce soit : les acides ne l'attaquent point ; mais, calciné dans un creuset avec de la potasse ou de la soude, ou du nitrate de potasse, il s'oxyde et s'unit à ces alcalis. Ce métal a été peu étudié ; M. Vauquelin est le premier chimiste qui s'en soit occupé en France.

Autres origines :




Utilisation des cookies

1001origines et ses partenaires souhaitent utiliser des cookies pour pésenter des publicités, y compris des publicités basées sur les centres d'intérêts, pour évaluer leurs performances et mesurer l'audience.

Vous pourrez à tout moment modifier votre choix en cliquant sur Gestion des cookies en bas de chaque page.