L'origine de Rhodium


Un métal découvert au XIXe siècle

Métal trouvé, en 1803, par M. Wollaston, dans la mine de platine. Il est solide, blanc-gris et cassant. Il est infusible, et n'a d'action ni sur l'oxygène ni sur l'air, à quelque température que ce soit : les acides ne l'attaquent point ; mais, calciné dans un creuset avec de la potasse ou de la soude, ou du nitrate de potasse, il s'oxyde et s'unit à ces alcalis. Ce métal a été peu étudié ; M. Vauquelin est le premier chimiste qui s'en soit occupé en France.

Utilisation des cookies

1001origines et ses partenaires souhaitent utiliser des cookies pour pésenter des publicités, y compris des publicités basées sur les centres d'intérêts.

Vous pourrez à tout moment modifier votre choix en cliquant sur Gestion des cookies en bas de chaque page.



 

Sans publicité, 1001origines ne peut pas exister.Sans revenus publicitaires, 1001origines ne peuvent pas exister. Vous avez choisi de refuser les cookies, notamment ceux nécessaires à la personnalisation des publicités.

L'accès au contenu du site est donc limité. Merci de votre compréhension.